Vignes et Chais

slide-vigne01

Le vignoble

Restructuration d’un vignoble ancien

Un vignoble ancien qui fait l’objet depuis 1998 d’une restructuration importante afin d’obtenir une qualité optimale :

  • Renouvellement des parcelles
  • 
Meilleure sélection de clones
  • Un encépagement équilibré entre les cépages de Merlot et Cabernet Sauvignon.
Vignoble de Graves rouges :
  • Un vignoble d’un seul tenant d’une vingtaine d’hectares constitue le grave rouge de château de Portets
  • 55% de Merlot donne des vins ronds, très fruités (arômes et saveurs de fruits rouges), avec quelques notes épicées. Ce cépage apporte de la souplesse au Cabernet Sauvignon.
  • 45% de Cabernet Sauvignon amène un niveau de tannin élevé, ce qui permet d’obtenir un vin bien structuré qui se révèle plus complexe et intense après plusieurs années.

Vignoble de Graves blancs :
  • 60% de Sémillon apporte une faible acidité, de la densité, du gras, du moelleux avec des notes de fruits confits et de miel. Cela permet d’équilibrer l’acidité du Sauvignon.
  • 30% de Sauvignon délivre des arômes très caractéristiques grandement influencés par la nature du sol. Les vins sont fins et équilibrés.
  • 10% de Muscadelle apporte la suavité et la douceur dans les assemblages. Elle donne des vins très doux et ronds aux arômes floraux marqués.

Vinification

Respect de l’environnement

Marie-Hélène Yung-Théron est sensible au site de Portets qui impose par sa majesté, le respect des lieux. Elle souhaite préserver cette belle nature et a opté pour une viticulture et une vinification dans le plus grand respect de l’environnement avec :

  • Lutte raisonnée
  • 
Station d’effluents viticole depuis 2000
  • Collaboration avec les organismes compétents
  • Labourage des vignes
Une vinification plus précise

Marie-Hélène Yung-Théron accorde une grande vigilance et une grande compétence à l’élaboration des vins du Château de Portets.

Avec l’aide de son équipe et œnologue-conseil, elle s’occupe du suivi du vignoble et des vinifications. Les vendanges s’effectuent pour une partie à la main et l’autre à la machine. Après la récolte, la vendange est triée puis acheminée dans des cuves en ciment thermo-régulées. Le domaine pratique la macération préfermentaire à froid, principe qui consiste à conserver les moûts à une température basse pendant plusieurs jours pour accentuer l’aspect des fruits rouges.

Une station d’épuration traite les effluents provenant des différentes opérations de la récolte, depuis les vendanges à sa mise en bouteille.


Des vins plus équilibrés, alliant puissante et élégance

Les efforts menés à bien depuis quelques années ont permis aux vins de Portets de gagner en puissance et en élégance.

Des oenologues-consultants pour un bon conseil et un suivi irréprochable des vins

A partir du millésime 2012, en symbiose avec l’oenologue Christian Sourdès, l’oenologue-conseil Antoine Médeville guide Marie-Hélène Yung-Théron dans sa démarche qualitative pour distinguer, assembler, les meilleurs cuves dignes de porter le nom de « Château de Portets ».

Depuis cette association, les vins du Château de Portets sont primés chaque année aux différents concours agricoles des vins et reconnus dans le Guide Hachette.

Ainsi, confie Marie-Hélène Yung-Théron : « Ce vin que nous avons crée, savoureux et intense en privilégiant toujours l’élégance, représente pour moi l’esprit même de ce lieu magique qu’est le Château de Portets ».

Antoine Médeville, Laboratoire Oenoconseil : oenoconseil.com